Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #personnages celebres - hier et aujourd'hui catégorie

Costa Gavras - Κώστας Γαβράς

Costa Gavras, est un réalisateur de cinéma franco-grec né à Loutra-Iraias (Arcadie) le 12 février 1933.

Georges Képénékian (1er Adjoint au Maire de Lyon) a remis mardi 15 septembre la médaille de la Ville de Lyon à Costa Gavras à l’Institut Lumière... lire la suite.

Photo  : http://toutlecine.challenges.fr/

Photo : http://toutlecine.challenges.fr/

Voir les commentaires

Vassilis Alexakis - Βασίλης Αλεξάκης

Source Photo : www.afp.com
Source Photo : www.afp.com

Vassilis Alexakis, né le 25 décembre 1943 à Athènes est un écrivain franco-grec, auteur d'une importante œuvre romanesque. Il écrit à la fois en français et en grec, sa langue maternelle.

À l'âge de 17 ans, Vassilis Alexakis reçoit une bourse et débarque en France (à Lille), pour étudier le journalisme. La bourse étant trop mince, il doit travailler à la plonge dans un restaurant. Après ses études de trois ans, il rentre en Grèce pour cause de service militaire mais revient s'installer à Paris en 1968 après le coup d'État militaire.

Diplômé de l'École Supérieure de Journalisme (ESJ) de Lille, Vassilis Alexakis a collaboré comme journaliste, dessinateur humoristique et chroniqueur à plusieurs journaux et radios, dont Le Monde, La Croix, La Quinzaine Littéraire et France Culture. Il a travaillé au Monde des livres durant quinze ans et a également écrit des pièces radiophoniques.

Vassilis Alexakis a obtenu le prix Alexandre-Vialatte (1992), le prix Albert-Camus (1993) pour Avant, le prix Médicis (1995) pour La Langue maternelle, le prix de la nouvelle de l'Académie française (1997) pour Papa et autres nouvelles, le prix Édouard-Glissant (2003) et le grand prix du roman de l'Académie française (2007) pour Ap. J.-C.. En 2012 il reçoit le prix de la langue française pour l'ensemble de son œuvre. Il est Officier des Arts et des Lettres et Commandeur de l'Ordre du Phénix. Source : Wikipédia - Βικιπαίδεια

Source Photo : www.seuil.com
Source Photo : www.seuil.com

Le dernier ouvrage Vassilis Alexakis

"La Clarinette"

Date de parution 19/02/2015

"Un jour Vassilis s’aperçoit qu’il a oublié le mot « clarinette ». Il voit des clarinettes partout. Mais le mot ne revient pas, ni en français, sa langue d’adoption, ni en grec, sa langue natale. Pourquoi perd-on la mémoire ?" {lire la suite...}

Vassilis Alexakis, le Grec qui écrit en français

Entretien à écouter, Vassilis Alexakis était l'invité dans l'émission "Entre nous soit dit" présentée par Mélanie Croubalian, diffusée le samedi 28 mars 2015.

Voir les commentaires

Adieu Demis Roussos - Αντίο Ντέμης Ρούσσος

Demis Roussos, de son vrai nom Artémios Ventoúris Roússos (Αρτέμιος Βεντούρης Ρούσσος), est un musicien et chanteur grec, né le 15 juin 1946 à Alexandrie en Égypte et mort le 25 janvier 2015 à Athènes1. Avant sa carrière solo, il était le chanteur et bassiste du groupe Aphrodite's Child. Source : Wikipédia

Merci Demis... ευχαριστώ Ντέμης
Source photo : www.gamekyo.com

Source photo : www.gamekyo.com

Quelques grands succès de Demis...

Rain and Tears - 1968

We Shall Dance - 1971

My Reason - 1972

Forever And Ever - 1973

Quand Je T'aime - 1987

Good-bye My Love, Good-bye - 1973

My Only Fascination - 1974

Voir les commentaires

Ο τραγικός θάνατος του Μένης Κουμανταρέας, la mort tragique de Menis Koumandareas

Ο τραγικός θάνατος του Μένης Κουμανταρέας, la mort tragique de Menis Koumandareas

L’écrivain grec Menis Koumandareas, 83 ans, l’un des auteurs les plus reconnus du pays, a été découvert mort samedi 6 décembre 2014 à son domicile d’Athènes, très probablement victime d’une agression, a indiqué la police...Lire la suite...

Voir les commentaires

Νίκος Νικολαΐδης, Nikos Nikolaïdis

Νίκος Νικολαΐδης, Nikos Nikolaïdis

Nikos Nikolaïdis était un cinéaste et romancier grec né le 25 octobre 1939 à Athènes et décédé le 5 septembre 2007, auteur dans les années 80 de films noirs devenus culte en Grèce.

Né à Athènes, où il avait suivi des études de cinéma, le réalisateur s'était acquis une notoriété dépassant les frontières grecques pour ses chroniques subversives d'une jeunesse marginale et paumée, "Les misérables chantent encore", en 1979, et "Tendre gang", en 1983.

"Singapore Sling" en 1989, puis son dernier opus, "Les années zéro", en 2005, récits formalistes sur la perversion et la domination sexuelle, allaient ensuite rencontrer un moindre succès.


"Son regard indépendant et subversif restera pour toujours dans nos mémoires", a souligné dans un communiqué le Festival international du film de Salonique, qui a programmé un hommage à son œuvre pour sa 48ème mouture, à l'automne.

Wikipédia

Voir les commentaires

Ἐρατοσθένης, Ératosthène

Ératosthène était un astronome, géographe, philosophe et mathématicien grec du III siècle av. J.-C. (Cyrène, aujourd'hui Shahhat, Libye, v. 276 – Alexandrie, Égypte, v. 194 av. J.-C.). Ératosthène fut nommé à la tête de la bibliothèque d'Alexandrie vers -240 à la demande de Ptolémée III, pharaon d'Égypte, et fut précepteur de son fils. Astronome passionné, on dit que, devenu aveugle, il se laissa mourir de faim, ne pouvant plus admirer les étoiles.

Ἐρατοσθένης, Ératosthène
Ératosthène calcule la circonférence de la Terre

Directeur de la bibliothèque d’Alexandrie, Ératosthène se concentre sur différents travaux géographiques et mathématiques. Au cours de ses recherches, il parvient à calculer de manière précise la circonférence de la Terre. Pour se faire, il relève certaines données en observant la position du Soleil à Syène, au solstice d’été. Il en déduit que l’astre se trouve en position verticale, étant donné qu’aucune ombre n’est projetée. Il fait de même à Alexandrie, exactement à la même date. En se basant sur la distance entre ces deux points d’observation, il parvient à en déduire mathématiquement la circonférence terrestre : environ 40 000 km.

Voir les commentaires

Ἀριστοτέλης, Aristote

Ἀριστοτέλης, Aristote

Aristote est né à Stagire, en 384 av.JC. Son père, Nicomaque, était médecin au service du roi de Macédoine, Amyntas II. Sa mère, Phestias, aurait été originaire de Chalcis en Eubée. La Macédoine est, à l'époque, la puissance politique "montante" et ses monarques tentent de s'approprier le plus possible la culture d'une Grèce qu'ils soumettront bientôt militairement et politiquement.

Aristote est très tôt orphelin et est alors élevé par un tuteur, Proxène d'Atarnée, dont il adoptera plus tard le fils Nicanor.

Aristote est le fondateur de l'école péripatéticienne. Philosophe empiriste, il est avec Platon, une des deux grandes figures de la philosophie antique. Son importance dans la philosophie occidentale est immense. Redécouvert à l'époque féodale, la scolastique s'en inspirera. Le système aristotélicien dominera ainsi la pensée jusqu'au XVII° siècle, époque où la naissance des sciences expérimentales ruinera sa vision du monde. Wikipédia

Voir les commentaires

Περικλής, Périclès

Περικλής, Périclès

Homme politique grec
Né à Athènes en 495 av. J.C.
Décédé à Athènes en 429 av. J.-C.

Personnage populaire et brillant orateur, Périclès fut élu général vingt fois. Alors qu'il était en fonction, il forma une marine puissante et fit construire de solides défenses, de beaux temples et de superbes monuments. Il donna plus de liberté d'expression au citoyen ordinaire. La carrière de Périclès s'acheva après qu'il eut conduit Athènes dans une guerre désastreuse contre Sparte. Il fut "ostracisé" pour ses erreurs de jugement. (Ce dernier est un bannissement d'une durée de dix ans prononcé par le peuple, qui était en vogue autrefois à Athènes). Wikipédia

Voir les commentaires

Nikos Kazantzakis

Nikos Kazantzakis

Νίκος Καζαντζάκης
Écrivain grec, né à Héraklion Crète
le 18 février 1883 décédé le 26 octobre 1957

"Je n'espère rien. Je ne crains rien. Je suis libre." L'auteur de cette épitaphe est Nikos Kazantzakis, sans doute le plus renommé des écrivains grecs modernes.
On lui doit notamment Alexis Zorba, la liberté ou la mort, les frères ennemis et le Christ recrucifié.

♦ Épitaphe de Kazantzakis ♦

"Je n'espère rien. Je ne crains rien. Je suis libre." L'auteur de cette épitaphe est Nikos Kazantzakis, sans doute le plus renommé des écrivains grecs modernes. On lui doit notamment Alexis Zorba, la liberté ou la mort, les frères ennemis et le Christ recrucifié.

"Je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre"
(Δεν ελπίζω τίποτα, δε φοβάμαι τίποτα, είμαι λέφτερος)

  • Je n'espère rien - Δεν ελπίζω τίποτα - Thèn elpizo tipota
  • Je ne crains rien - Δε φοβάμαι τίποτα - Thè fovamai tipota
  • Je suis libre - Είμαι λέφτερος - imai leftèros

Voir les commentaires